Interview inspirante d’une accro du budget – Conseils et cadeau en bonus !

Bonjour !

Heureuse de te présenter une nouvelle interview de femme inspirante !

Tu te souviens, j’avais mis mis en lumière il y a quelques mois les parcours d’Anne, fondatrice du spot gourmand HbA1C et de Faiza, styliste et créatrice de la marque haut de gamme Bouguessa.

Chacune porte fièrement un projet professionnel qui lui tient à cœur et qui lui permet de s’accomplir par le biais de son travail.

Ces portraits ont inspiré, rassuré et encouragé bon nombre de lectrices dont tu fais peut-être partie et je songeais depuis quelques temps à renouveler l’expérience…

 

Aujourd’hui, je te fais découvrir l’histoire, la mission et les conseils d’une multi-passionnée, Marina Rosnarho, une entrepreneure qui s’éclate dans ce qu’elle fait !

 

interview-dune-entrepreneure-inspirante

Tu as pu la découvrir dans le dernier e-book collaboratif Comment trouver sa voie ? Et elle n’est pas venue ici les mains vides, puisqu’un joli cadeau t’attend en fin d’article…

 

J’arrête de parler, je te laisse plutôt la lire :

 

>>> Bonjour Marina, peux-tu te présenter aux lectrices d’Ambitions Plurielles et nous parler de ton parcours ?

Bonjour Manon, merci pour ton invitation.

Pour résumer, je suis une multi-passionnée, maman de 2 enfants, comptable depuis plus de 10 ans. J’ai été entrepreneure à 2 reprises (avant L’Accro du Budget) et j’avais stoppé mes activités car elles n’étaient pas rentables et ne me permettaient pas de boucler le budget du mois.


J’ai toujours plein d’envies et de projets en tête, c’est parfois un peu difficile pour mon entourage de me suivre !

 

>>> Pourquoi avoir créé ton entreprise et quelle est ta mission à travers celle-ci ?

La création de mon entreprise n’a pas du tout été réfléchie !

En fait, quand on a repris nos comptes en main, on a dégagé une technique que j’ai voulu partager via un blog.
De fil en aiguille, j’ai animé un challenge, qui est devenu une formation en ligne, et je me suis inscrite en tant qu’auto-entrepreneure.
Mon blog m’apportait un épanouissement que je ne trouvais plus dans ma vie professionnelle, et j’ai fini par pouvoir m’en dégager un salaire équivalent à mon mi-temps en tant que salariée.

Je veux démontrer qu’on peut mieux vivre avec son argent et le mettre au service de ses projets
Je veux transmettre des méthodes qui marchent pour reprendre ses finances en main, de manière fun et sans tabou.

>>> Quels conseils donnerais-tu aux entrepreneures qui démarrent et qui peinent à se sortir un salaire ?

Continuez à viser vos projets, accrochez-vous car les débuts sont souvent difficiles.

On se sort rarement un salaire dès les premiers mois, mais il faut toujours rester centrée sur ce qu’on veut faire et pourquoi on veut le faire.

Faites un point sérieux sur votre budget personnel : de quel salaire précisément avez-vous besoin pour couvrir toutes vos charges vitales (c’est à dire vos prélèvements plus l’alimentaire, frais de garde et de transport au besoin) ?

Déduisez le chiffre d’affaires que vous devez atteindre pour payer vos charges et ce salaire, et mettez en place un plan d’action pour atteindre ce chiffre.

 

>>> Lorsque le budget est limité, il faut savoir faire des choix pertinents. Selon toi, la plupart des entrepreneures et porteuses de projets devraient investir en priorité dans…

N’hésitez pas à vous former, à vous faire accompagner quand vous êtes bloquées, mais ne vous jetez pas sur la première formation ou le premier coach que vous rencontrez.

Prenez le temps de découvrir son univers, sa façon de communiquer, et aussi de bien vérifier que la formation va vous apporter ce que vous recherchez précisément.

Investissez en vous, vous êtes votre meilleur capital !
Les dépenses de communication sont souvent sur-évaluées : je vois des entrepreneures dépenser des sommes hors budget pour des sites, des flyers, des publicités alors que parfois, le système D peut suffire les premiers temps.
À titre d’exemple, j’ai investi dans le design de mon blog seulement au bout de 2 ans de bloggin, et alors que j’avais déjà un chiffre d’affaires qui me permettait de payer une prestataire qui ME convenait.

Mes premières cartes de visites sont de chez Vistaprint, avec un graphisme fait-maison, et je ne vais les remplacer qu’au printemps je pense…

Ne dépensez pas de l’argent que vous n’avez pas encore dans l’espoir d’avoir un retour sur investissement faramineux.

 

>>> Je sais que tu te reconnais comme étant une multi-passionnée, peux-tu nous parler de tes différentes passions et de comment est-ce que tu concilies tout ça ?

Oh là, vaste question ! En règle générale, je suis passionnée de communication, de marketing et d’entrepreneuriat, j’adore apprendre et transmettre.

C’est cette soif d’apprentissage qui me guide dans mes passions et hobbies : j’ai tâté la couture, le scrapbooking, la photographie, le jardinage… J’y reviens par cycles, en ce moment j’aimerais apprendre le piano !

Le fait de savoir que je suis ce qu’on appelle une multipotentielle me permet de mieux vivre ces « lubbies » : je ne suis pas inconstante, j’ai juste besoin de me challenger, et en prenant du recul, je vois toujours le fil rouge entre ces passions.
De la même manière que je n’ai aucune hésitation pour « justifier » mon expérience professionnelle éclectique : employée libre-service, conseillère en immobilier, gérante de dépôt-vente, comptable…

 

>>> Aurais-tu des conseils à donner aux lectrices pour concilier sereinement vie privée et vie professionnelle ?

Peut être de savoir où sont vos priorités, et accepter que celles ci évoluent.

 

Vous pouvez avoir un cycle où vous voudrez vous donner à fond pour votre job, suivi d’un cycle où vous aurez juste envie de prendre soin de vous et des autres, et c’est ok !

 

On se met trop de pression pour être une mère bienveillante, doublée d’une working-girl qui entretient son intérieur comme Bree Van de Kamp. J’ai un scoop : Desperate Housewife c’est une série !
ET lorsque vous regardez une autre femme en enviant ses capacités apparentes à tout gérer, dites vous que vous aussi, d’autres vous regardent avec envie en se demandant comment vous faites.

 

 

>>> Pour finir, un message à faire passer ? Une actualité que tu aimerais partager ?

Un message oui : apprenez à considérer l’argent comme un simple outil, qui peut vous servir à accomplir vos rêves.

Ne le diabolisez pas, ne l’adorez pas non plus, mais reconnaissez qu’il est tout de même bien plus pratique que le troc parfois. Et si vous avez fait des erreurs de budget, soyez bienveillantes avec vous et responsables : oui, j’ai fait une erreur ici, mais je sais comment faire pour ne plus recommencer.

Une actualité : j’animerai à partir du 21 novembre une nouvelle session de l’atelier en ligne 21 jours pour des finances zen.

C’est un atelier de 3 semaines durant lequel les participants reçoivent un mail tous les jours pour reprendre leurs finances du côté zen, avec accès à un groupe secret sur Facebook.

Ça, c’est pour l’actu virtuelle, pour l’actu « réelle », je serai au premier salon des autoentrepreneurs et indépendants à Chaumes en Retz, près de Nantes, le dimanche 6 novembre, donc n’hésitez pas à venir à ma rencontre si vous êtes du secteur !

 

>>> Et avant de te laisser, Marina t’offre avec générosité un e-book intitulé 7 Étapes pour un budget zen !

 

ebook accro du budget

Pour le télécharger de suite, clique ici !

 

J’espère que cette interview t’aura plu et inspiré ! Si tu souhaites réagir aux propos de Marina et la remercier pour ses conseils et son cadeau, ça se passe juste en dessous, dans les commentaires ! 😉

À bientôt, Manon.

2 commentaires

  • Aurélie Oum Abdelhadi 24 octobre 2016 à 10 h 20 min

    Merci beaucoup pour cette interview inspirante. Ça fait toujours du bien de lire des expériences de femmes qui ont réussi en auto-entrepreneuses.

    • Ambitions Plurielles Auteur 26 octobre 2016 à 5 h 42 min

      Merci à toi pour ta visite Aurélie !
      Je pense en effet que nous n’avons pas assez de modèles féminins de réussite auxquels nous pourrions nous identifier… Cette interview de Marina et les autres viennent justement essayer de palier à cela et j’ai bien l’intention de continuer à vous proposer ce genre d’article qui fait du bien, qui rassure et encourage à la fois !
      A suivre… 😉
      Manon

Laisse un commentaire !