Comment s’appuyer sur ses finances personnelles pour créer ou développer son activité ?

Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’inviter Dominique sur le blog pour parler finances personnelles et démarrage ou développement d’une activité pro !

Pour la petite histoire : un jour, on s’est mises à papoter par mail, suite à une newsletter que je lui avais envoyé et à travers laquelle elle s’était particulièrement reconnue (Tu peux t’y inscrire et profiter de supers cadeaux pour les ambitieuses comme toi, ici)… Au fil de la discussion, l’idée est venue de lui laisser le clavier le temps d’un article !

Le but : qu’elle puisse t’apporter ses conseils pour s’appuyer sur ses finances personnelles et développer son activité professionnelle.

 

s'appuyer sur ses finances personnelles pour créer son entreprise Ambitions Plurielles

 

>>> Si toi aussi, tu n’as pas envie ou pas la possibilité d’emprunter de l’argent et de miser gros dès le démarrage de ton activité, cet article va te parler ! Il est riche en conseils  et couvre pas mal de sujets très pertinents !

Je te laisse découvrir tout ce que Dominique a à partager avec toi… Bonne lecture !

Merci à Manon, de m’accueillir gentiment sur son site que j’ adore, Ambitions Plurielles.

Moi c’est Dominique Touré, du blog « Je mérite mieux » qui a pour but d’aider les femmes à mieux gérer leur argent pour pouvoir en profiter vraiment.

 

 

Pour être informée du lancement du blog, inscris-toi directement en y téléchargeant la Formation gratuite «En finir avec les problèmes d’argent ».

La vision que je veux partager, part d’un constat : personne n’aime trop s’occuper de son argent, c’est bien souvent tabou et on se sent mal à l’aise d’y penser, d’en parler, d’en vouloir. Que notre compte soit garni ou pas d’ailleurs.

Pourtant on est tous remplis de rêve, d’envies, de projets de toutes sortes et il y a plusieurs cadenas à ouvrir pour y accéder.  L’un d’eux, c’est l’argent.

Si tu n’as pas d’argent pour construire ta maison, partir en vacances, offrir des études à l’étranger à tes enfants, prendre une année sabbatique, t’offrir le stage de tes rêves et encore beaucoup d’autres belles choses, tous ses merveilleux rêves qui t’animent ne verront jamais le jour.

La vocation qui fait vibrer ‘Je mérite mieux’ c’est de permettre avec des méthodes simples, bienveillantes et motivantes, de mettre en place les bases d’une gestion financière saine, qui va te faire accéder à ce qui est le plus important pour toi.
>>> Comment t’appuyer sur tes finances personnelles  pour te lancer à ton compte  ?

Ça y est. C’est décidé.

Ta vie va changer.

Trop de temps passé dans une vie professionnelle qui ne te convient pas. À ne pas laisser libre cours à ta créativité. À étouffer tes ambitions, sans que tu ne puisses donner ton avis, ni même être entendue. Là c’est trop.

Devoir batailler pour poser tes congés. Angoisser, parce que ton petit est malade, mais que tu n’as plus de jours à poser. Commencer dès le lundi, à compter le nombre de jours qu’il te reste à faire avant le week-end.

Tout ça pour la sécurité de l’emploi, c’est trop cher payé.

À un moment précis, tout a basculé, tout est devenu clair pour toi, comme si c’était toujours là, devant toi :

Ce que tu veux vraiment, c’est monter ta boîte !

Tu te sens pousser des ailes, tu es motivée comme jamais, aucun obstacle ne sera infranchissable sur ta route. Et puis, doucement … l’enthousiasme commence à retomber.

Tu commences à réaliser l’ampleur de la tâche qui t’attend, tout ce que cela signifie, tout ce que cela va changer pour toi et pour ta famille.

Là, ça commences à t’effrayer. Tu te demandes si tu en es capable.

Tu te demandes comment tu vas faire financièrement, pour faire vivre ton projet, tout en continuant à faire vivre ton foyer.  
Si tu as ses interrogations, si tu es dans cette démarche, tu es au bon endroit.

Cet article est là pour éclaircir les zones brumeuses dans ton esprit, pour te faire voir la lumière au bout du tunnel et pour te donner des pistes concrètes pour y parvenir.

Voyons ça ensemble.
>>> Suis ta boussole  

Tes idées se bousculent et ça te donne le tournis.

Tu n’as plus été enthousiaste de cette manière, depuis des lustres. Maintenant que tu viens de lancer l’impulsion, tu peux te sentir un peu perdue, face à l’immensité qui s’étend devant toi.

Voyons dans quelle direction avancer, pour poser les premières pierres de ton édifice.
Tu pourrais commencer par poser clairement tes intentions :

1. Quel serait mon revenu de vie idéal?

2. Combien je voudrais faire de Chiffre d’Affaires ?

3. De quelle vie je rêve et comment je me rêve, en entrepreneuse?

4. Qu’est-ce que je veux faire de ma société?

5. Comment je veux me sentir dans cette vie ?
Vas-y, pose tes idées, couchent les sur le papier, ou dans ton ordinateur. Le fait de matérialiser tes envies, va t’aiguiller, à concrétiser ce que tu veux, et ce que tu ne veux pas.

Cela va te permettre de définir ton objectif global. C’est bien plus qu’un Chiffre d’Affaires, ou qu’un revenu. En faisant ça, tu aides ton rêve à prendre vie. Tu lui laisses la parole, tu lui montres que tu t’intéresses à lui et qu’il est important pour toi. En ouvrant clairement ce dialogue avec toi-même, tu vas te tracer une route.

Cette route, sera ta boussole. Tu pourras définir de quelle manière tu as envie de travailler, si pour toi compter les heures, n’est pas un sacrifice, car tu exerces ta passion, et que logistiquement et familialement, cela est possible pour toi.

Ou bien, si tu préfères, travailler à ton rythme, uniquement avec des gens qui t’inspirent, pour ne pas t’enfermer dans une nouvelle prison, et faire que ton entreprise soit au service de ta vie.

Tu peux choisir d’être terre à terre, cohérente, vis-à- vis des chiffres que tu vas décider – oui, j’ai bien dit décider.

Décide de ce que tu veux gagner. En posant clairement tes intentions, tu pourrais être surprise de les voir débarquer dans ta vie…

Tu peux aussi laisser libre cours à toutes tes envies les plus folles, voir grand … très grand. Là encore, c’est toi qui décides.

Il y a une phrase qui dit : On gagne l’argent que l’on tolère. 

Tu vois où je veux en venir? Je suis sûre que oui.
Bien, ensuite, concernant la partie « revenus » tu vas travailler sur la partie immergée de l’iceberg.

Par exemple, tu veux un Chiffre d’Affaires pour l’année prochaine de 100 000€  (oui, restons dans la démesure)  tu pourrais le diviser ainsi  :

Obtenir 100 000€ :

C’est … Ventes, ( … = chiffre, Combien te faut-il de ventes ? etc… )

C’est … Clients,

Par mois, ça te donnes :

… Clients
Actions à mettre en place pour augmenter le potentiel et la satisfaction de mes clients  (+ de vente = + de sous)  :   

* … proposer une gamme de produits, pour faire des upsells  (ventes additionnelles)
* … proposer un suivi personnalisé
* … proposer une offre fidélité
*… proposer des promotions à mes nouveaux / anciens clients
Faire ma promotion et me rendre visible auprès d’eux :   

* … apprendre à les connaître, savoir où je peux les trouver

*… être visible sur leurs réseaux

* … faire des vidéos inspirantes pour les toucher

* … communiquer auprès d’eux, pour leur donner la chance de travailler avec moi, parce que j’ai des choses à leur offrir, une vision, des envies à leur partager.

J’ai tenté de ne pas mettre des : « tu dois, il faut, tu as besoin… » Enlevons la pression au maximum et laissons nous porter par nos envies et nos inspirations.

Tout ceci, n’est bien sûr pas exhaustif, et c’est à toi de l’adapter à ta situation pro et perso. Ce que je veux, c’est que tu comprennes, comment explorer tes possibilités pour  choisir ta route.

Encore une fois, aucun chemin n’est déjà tracé à l’avance. Tout est toujours à reconsidérer, à remettre en question. La vie est remplie d’imprévus, d’envies aussi et tu as le droit de changer d’avis, de t’écouter toi, de ne pas rester figée, dans quelque chose qui ne te convient pas, même si c’est toi qui l’a créé.

La bonne nouvelle ? Maintenant que ta vision s’éclaircit, tu sens que les choses prennent place naturellement.

Pour compléter ce travail, voici une interview ici qui pourrait t’aider, ensuite, on passe à l’étape suivante.
>>> Des revenus en dents de scie

La vie peut être impitoyable.

Je ne citerai pas ici les chiffres édifiants de tous ceux qui se lancent dans la création d’entreprise, et qui au bout d’un certain temps, mettent la clé sous la porte.

Ça ne te concerne pas.

Ça ne te concerne pas, car tu feras les choses différemment, tu feras les choses à ta manière.

Et ta manière, c’est la bonne manière.
Tu es ici, en train de lire ces lignes. Tu as accès aux articles de Manon et à ses prestations. Alors tous ces échecs, ce ne seront que des choses dont tu auras entendues parler… Parce que tu vas te créer ta réalité.

Tu dois savoir que j’ai travaillé toute ma vie en intérim, alors les revenus irréguliers, ça me connaît. Je l’ai pratiqué dans la douleur et pendant très longtemps. C’est ainsi que j’ai peaufiné ma propre méthode au fil du temps.

Cela n’a rien de révolutionnaire, il s’agit simplement de se responsabiliser, d’être honnête avec soi-même, et d’user de discipline.

Si toi aussi tu appliques cette méthode, que tu touches 1500€ ou le double, ce ne sera qu’un point de détail.

Je vais être honnête avec toi, ça c’est la partie « désagréable ».

Mais tu sais quoi ? Je vais t’aider, tu ne seras pas toute seule.
On y va :

Tu vas mettre à plat tes dépenses quotidiennes, tu vas-y ajouter toutes les (futures ?) dépenses incompressibles de ta boîte.

Ça nous donne d’un côté :

Logement / Factures / Alimentation / Impôts sur le revenus, Taxe d’habitation, Etc…

En faisant cet exercice, n’oublie pas d’y inclure ce dont tu as besoin, pour décompresser – personne ne te demande d’aller vivre dans un monastère et de faire vœux de pauvreté, pendant que tu essayes d’avoir une connexion wifi, pour gérer ton entreprise à distance – Respect à tous les religieux qui lisent ceci, love.

De l’autre côté :  

Loyer (bureau) / Charges / Matériel / Impôts, Etc…

Vois large et prévois des imprévus à hauteur de 10%, au cas où…

En additionnant ces deux montants, tu vas découvrir ton Minimum Vital.

La somme totale en dessous de laquelle tu ne peux pas descendre.

Le chiffre qu’il te faudra atteindre coûte que coûte, pour être à l’aise.

Ton minimum vital, tu vas le graver dans le marbre, et ne l’augmenter sous aucun prétexte (sauf grosse merdouille).

De telle sorte que si tu dois dépenser « quoi qu’il arrive » 900€, par exemple (oui, je sais, le minimum quoi… ce n’est pas sexy, c’est juste les besoins vitaux), donc, même si tu dois dépenser 900€, et bien même si tu gagnes plus d’argent, tu n’augmentes pas tes dépenses, tu restes au même train de vie, et tu mets le reste de côté, pour investir (pour toi et pour ton activité).

Je t’ai dit que je serais honnête… je vais également être pragmatique, avec ce « mini » pour et contre :
Les inconvénients

Le sentiment de frustration, tu ne peux pas faire « tout ce que tu voudrais »

Tu ne peux pas anticiper la hausse du coût de la vie

Tu n’as pas de prise sur les imprévus
Les avantages

La tranquillité d’esprit (inestimable à mes yeux)

La régularité, qui te permet de faire face à tes dépenses quotidiennes

La possibilité de te concentrer sur ce qui est essentiel pour toi

Note : Les deux derniers inconvénients, tu peux les enrayer avec les 10% de sécurité, dont on a parlé plus haut.

Re-Note : tu peux aussi y inclure un autre pourcentage de ton choix, pour des vacances bien méritées, te constituer un fond d’urgence, une cagnotte de Noël, bref, tout ce qui pourra s’avérer précieux pour l’avenir.

N’oublions pas que pendant que tu es dans l’énergie de la création, le monde continue de tourner, les enfants de grandir, la vie d’évoluer… Mais nous verrons ce point, un peu plus bas.

Pour le moment, il nous reste encore d’autres choses à voir, continue la lecture, pour mettre toutes les chances de ton côté.
>>> Des pistes pour t’aider

Fais le tri

C’est maintenant ou jamais.

Tu es arrivée à ce moment de ta vie, où tu es prête à passer le pas. Tu as les idées et la motivation. Tu sens que cela est possible, que tu peux le faire.

Ça fait pshiiit en toi, comme quand on ouvre une canette de soda.

Pour ne pas plomber ton projet, je te propose de revoir tes dépenses courantes, afin de les revoir à la baisse.

Comment ? En faisant preuve d’imagination.

Dans l’article ici, je t’explique comment réduire tes factures courantes (téléphonie, énergie, assurance) en te donnant des idées concrètes.

Je ne suis pas en train de te proposer de passer d’un Volkswagen Touran à une Renault Twingo… Mais d’avoir toutes les cartes en main, et d’apprendre à  dépenser intelligemment.

Toujours dans le but de mettre l’argent que tu possèdes dans ce qui compte le plus à tes yeux.

Avant de foncer chercher tes clients, tu voudrais peut-être avoir des pistes moins « conventionnelles » pour te lancer?

Voyons ça juste en dessous.
>>> J’ai pas un rond…  

Quand vient le moment de passer à l’action, une des idées, très commune qui vient en premier, consisterait à prendre rendez-vous chez Monsieur le banquier, pour lui demander un coup de pouce pour le démarrage de son activité, sous la forme d’un petit crédit (c’est de l’ironie, je te rassure).

Crédit que tu devras rembourser que tu aies des clients ou pas…

Tu n’as peut-être pas envie d’en passer par là… Peut-être que tu n’as pas non plus envie d’aller voir Papi et Mamie ce week-end, pour leur demander de te dépanner?

Mais alors, comment créer l’entreprise dont tu rêves, sans argent?

Je te laisse regarder les choses sous un autre angle, cela te paraîtra tout de suite, beaucoup plus clair :

Voici une courte vidéo, extrêmement pertinente, qui va te permettre de relativiser, et de passer sans entrave à l’étape suivante.

Pense étapes, pas ligne d’arrivée.
L’entreprise dont tu rêves, celle qui est parfaite, elle n’existe que dans ton esprit. Toi, tu vas créer au fur et à mesure, l’entreprise qui te ressemble, pierre par pierre, avec ses réussites et aussi ses échecs.

Mais ça ne se fera ni du jour au lendemain, ni d’un seul bloc.

Tu peux aussi te laisser tenter, par une campagne de Crowfunding, ou participer à un concours de créateurs. Ça pourra aussi t’aider à te faire connaître.

Bien sûr ses solutions ont leurs propres avantages et inconvénients.

Pour rester dans le thème de la vidéo, en voici une de Manon (plus conventionnelle que la précédente, mais toute aussi pertinente), avec les conseils essentiels, aux femmes qui veulent créer leur entreprise.

Comme dit ‘adage « Jamais deux sans trois »;  Je te laisse découvrir, en vidéo ici, comment tester l’idée de son entreprise et se lancer avec le minimum de risque. Il s’agit de la méthode « Lean start-up »; qu’utilise Olivier Roland.

Ah, et au fait, si ça t’intéresse, tu peux aussi lancer ton entreprise sur le web à moindre coût. Paraît que ça marche… mois je dis ça… je dis rien…

Si tu as besoin d’un shoot de motivation, avant le grand top départ, le mot de la fin est fait pour toi.
>>> À retenir

Ton entreprise, tu l’aimes, tu la vis, tu en rêve, tu la défends, tu la nourris, tu y crois, tu la pousses plus loin, tu y mets tes tripes, tes rêves, tes envies. Elle devient plus qu’une partie de ton temps, elle devient une partie de ta vie.

Mais ce n’est qu’une partie de ta vie.

Ton entreprise ne doit pas devenir toute ta vie. Ne la place pas avant tout le reste. Tu peux y consacrer du temps et de l’énergie, mais ne t’oublies pas, ne te surmène pas, surtout, ne te néglige pas.

Laisse-lui la place sa place = c’est toi qui l’as fait vivre ≠ pas le contraire.

Elle ne te prendra pas dans ses bras, ne te consoleras pas, ne t’embrassera pas tendrement, ne te réchauffera pas, ne te fera pas rire, ne te fera pas plein de poutous, ne saura pas ce que tu penses, rien qu’en te regardant dans les yeux. Elle ne sera pas là dès que tu auras besoin d’elle, tu ne pourras pas lui dire ce que tu as sur le cœur, tu ne te réveilleras pas à ses côtés.

Le but de ton entreprise c’est de te faire gagner de l’argent en te permettant d’exercer ta passion. Sois ok avec ça.

Tu travailles dur pour gagner de l’argent et c’est normal.

Plus tard, tu voudras gagner plus, étendre ton influence, ça aussi c’est normal. Il n’y a aucun mal à vouloir le meilleur, à être ambitieuse, à viser plus haut.

Garde à l’esprit que c’est en te nourrissant toi, que tu nourriras ton entreprise. Vis ta vie, remplie-la de belles choses, d’expériences fantastiques, reste la femme, la compagne, la mère, la fille, l’amie, que tu as toujours été.

Vis. Rêve. Réalises-toi. Et sois heureuse.

C’était Dominique Touré, de ‘Je mérite mieux’, je rends l’antenne, je t’embrasse.

 

Merci pour ce généreux partage de conseils Dominique ! Et maintenant, si toi aussi tu as aimé cet article, qu’il t’a fait du bien et qu’il pourra aussi en faire autour de toi, partage-le sur les réseaux sociaux !

>>> Pour être informée des prochains articles sur Ambitions Plurielles et recevoir des doses d’inspiration et de motivation dans ta boîte mail, clique ici !

Et pour finir, j’aimerais que tu me dises, en commentaires ce que tu retiens et comment, concrètement, as-tu fait pour / ou comptes-tu financer le démarrage de ton entreprise ?

Laisse un commentaire !